Handicap COGNITIF

Handicap PSYCHIQUE

9 - 4 Le handicap psychique

 

Le handicap psychique est la conséquence d'une maladie qui se manifeste par des
troubles   psychiques   graves   et   n'implique   généralement   pas   de   déficience
intellectuelle.

Ces troubles psychiques affectent principalement les sphères de la vie relationnelle,
du comportement et du fonctionnement cognitif1. Ils sont plus ou moins importants et
différents d'une personne à l'autre, ainsi que variables d'une période à l'autre. Ils sont
traités par des soins psychiatriques (avec ou sans psychotropes) et à l'aide d'un
accompagnement psychothérapique spécifique pour atténuer les effets invalidants
des troubles induits.

Chacun peut être concerné, quelles que soient ses origines géographiques ou
sociales. L'Organisation mondiale de la santé (OMS), estime qu'une personne sur
quatre, quel que soit le pays considéré, présente un ou plusieurs troubles psychiques
plus  ou  moins  importants ;  le  rapport  ajoute  que  les  maladies  psychiques

caractérisées par des troubles psychiques graves) seront au deuxième rang des
maladies les plus répandues sur la planète au cours du XXIe siècle. Précisément,
suivant les chiffres communément admis :

 

·  1 %  de  la  population  est  atteint,  à  des  degrés  variables,  de  troubles

schizophréniques ;

 

·  1,3 % de la population souffre de troubles bipolaires.

 

Auxquels il convient d'ajouter un nombre significatif de personnes souffrant de
troubles   obsessionnels,   de   névroses,   de   dépression   sévère   ou   d'états
psychologiquement qualifiés de limite.

Par  ignorance  ou  par  crainte,  la  société  a  longtemps  occulté  les  maladies
psychiques.  Aujourd'hui,  la  prise  de  conscience  grandit :  leur  importance  et

l'existence  du  handicap  psychique  sont  reconnues.  Toutefois,  un  effort  social
considérable de réinsertion est nécessaire et doit être développé pour diminuer les limitations d'activité et les restrictions de participation à la vie en société subies dans
leur environnement par les personnes en situation de handicap psychique.

 

Exemples d’affections

Les personnes en situation de handicap psychique ont eu ou ont encore des troubles
psychiques   graves,   qui   peuvent   être   divers :   troubles   bipolaires,   troubles

schizophréniques, addictions, dépressions, syndrome d'Asperger...

 

Principales  incapacités  et  difficultés  courantes  à  l'origine  de  gênes  et
situations de handicap

Moindre capacité à s'adapter à la vie quotidienne en milieu ordinaire :
  ·   difficulté à entrer en relation avec les autres ;

  ·   diminution de l'autonomie dans la vie sociale.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 05/09/2016